L’ALLERGIE AU NICKEL EN ORTHODONTIE

Titre Intégral : L’ALLERGIE AU NICKEL EN ORTHODONTIE

Sous-titre : Les solutions à ce jour, vers une nouvelle immunité?
Les maladies allergiques sont en progression constante et le nickel est devenu le plus commun des allergènes, produisant à lui seul plus de réactions allergiques que les autres métaux réunis. Les orthodontistes sont concernés car la majorité des alliages utilisés contiennent du nickel, libéré via la corrosion. Ces ions nickel peuvent engendrer sensibilisation, manifestations cliniques, induction d’une tolérance. Il est nécessaire de poser correctement le diagnostic d’allergie au nickel, avec l’aide d’un allergologue ou d’un dermatologue.Le seul traitement est l’éviction totale de l’allergène, difficile du fait de la présence extrêmement répandue du nickel. Concernant les dispositifs orthodontiques, diverses solutions existent. La législation française a été mise en place grâce à une directive européenne datant de 1994, avec une parution au Journal Officiel Français en juillet 2000. Une dizaine d’années sera nécessaire avant de voir les effets de cette loi, comme au Danemark. Néanmoins cette loi n’éradiquera pas totalement l’allergie au nickel, l’information du grand public reste un moyen complémentaire de prévention de l’allergie au nickel.


Détails sur le produit

Broché: 184 pages

Editeur : Editions universitaires europeennes (8 juin 2011)

Langue : Français

ISBN-10: 6131581193

ISBN-13: 978-6131581199


Ajouter votre commentaire